Logo-eden 02Baptême du feu sur les deux jeux liés de Taban Miniatures, j'attendais cette occasion depuis un petit moment déjà.

Voici donc mon ressenti après une partie d'Escape puis une partie d'Eden. Bien évidemment, il faudra plusieurs parties pour affiner l'ensemble.

ESCAPE : le système est très rapidement pris en main, pas d'ambiguité à ce niveau même si, quand on ne connaît pas Eden, on tâtonne un peu par endroit.

Nous avons donc débuté fort logiquement par le scénario 1. Attention, l'errata paru dans le magazine Ravage n°68 est très important. Je l'ai d'ailleurs oublié ce qui a considérablement complexifié le jeu de la Résistance qui s'est faite atomisée proprement... Cet errata indique que tous les murs de la map A sont cassables, ce qui change tout !

Mon ressenti : le jeu a été fort agréable, tendu, de bonnes sensations. Je regrette toutefois le système de blessure un peu trop aléatoire à mon goût.  Selon votre D6, vous pourrez tuer un personnage d'un coup ou à peine l'égratigner. Cela ajoute à la tension coté Résistance, l'ISC quant à lui, ne meurt jamais vraiment et subit donc un peu moins ces aléas. La table d'évènements est également très aléatoire mais plutôt sympathique, obligeant à adapter sa stratégie à chaque tour, j'ai bien aimé.

Bref, je vous conseille de faire une partie d'essai avant de vous lancer corps et âme dans la campagne, histoire de bien maîtriser tous les éléments.

Pour l'occasion, j'avais entièrement peint la Résistance

Eden 02

EDEN : dans la foulée, test du jeu avec le Convoi contre Résistance

Nous n'avons pas beaucoup utilisé les capacités spéciales pendant cette partie, ni les cartes tactiques. Nous cherchions surtout à découvrir les sensations du jeu.

Et ce fut une belle réussite. Le système combine un sérieux nombre d'atouts :

- Les cartes de missions, système simple et rapide pour scénariser toutes les parties, et qui évite la fameuse "poutre au centre" de tant de jeux de figurines. Tout le sel du jeu consiste à faire ses objectifs tout en empêchant votre adversaire de faire les siens, et cela ne passe pas forcément par de la tuerie. Et vu le nombre important de missions possibles, il y a de quoi renouveler les parties.

- Beaucoup de figurines ont des caractéristiques similaires, ce sont les compétences spéciales qui vont les différencier. De fait, la prise en main initiale est assez aisée. Il faudra par contre plus de temps pour maîtriser les capacités (et celles de votre adversaire !), ce qui fait aussi l'intérêt du jeu et l'envie de le travailler plus profondément.

- Le nombre de tours et la surface : 5 tours et 60 par 60, les parties sont rapides et tendues ! C'est fluide et vraiment agréable.

En conclusion de cette première partie : j'aime ! Et même j'aime beaucoup.

Eden est un jeu de figurines moderne : rapide, simple mais pas simpliste et intelligent. Surtout, il n'y a pas besoin de se creuser les méninges pour créer un scénario qui tient la route : tout est fait pour une prise en main immédiate et un pur plaisir de partie pendant 1 heure et, comme c'est rapide, la revanche est immédiate ^^.

Pour ne rien gâcher, et même s'il reste pour l'instant minimaliste, le background est intéressant. Les factions sont très typées et cohérentes, le jeu raconte une histoire et c'est, pour moi, très important. J'ajoute que le rythme de sortie est modéré, ce qui est bien aussi. Adepte des jeux évolutifs depuis fort longtemps, j'ai toujours une certaine appréhension sur l'équilibre à moyen terme, une fois quantité de profils édités. Mais pour l'instant, tout tient la route, le budget pour une faction est tout à fait décent.

Eden va devenir un sujet récurrent du blog, c'est sur ^^.

001 Smile27Jones