shadespire-demo

 C'est le jeu qui fait le buzz dans le petit monde de la figurine. C'est d'autant plus étonnant qu'il est édité par Games Workshop dont la stratégie des 15-20 dernières années a été de suspendre tous ses jeux de plateaux pour se recentrer sur ses jeux, phares à l'époque, qu'étaient Warhammer Battle et 40K. Et puis une idée saugrenue a émergé dans les cerveaux du staff : "le jeu de plateau cartonne dans le monde entier, il est en pleine progression, on ne serait pas en train de carrément louper le train les gars ? Des tas de types se sont engouffrés dans le jeu de plateau avec figurines, et avec un succès certain. Nous, par le passé, on a fait des jeux de plateau qui ont fait date et que les joueurs pratiquent encore aujourd'hui, Blood Bowl en tête. Au fait, pourquoi on les a arrêtés déjà ? Ah, personne ne sait plus..."

Changement de cap à fond ! GW a réédité tous ses jeux de plateau et plus encore. Et voilà qu'il lance Shadespire, un jeu sur créneau peu utilisé finalement : le jeu de plateau avec fig tendance "apéro" simple à comprendre, qui se joue en 30 mn (45 max) et avec une poignée de figurines. GW semble avoir de grands projets pour le jeu puisqu'il prévoit des dotations de tournoi en boutiques.

Je gardais un oeil sur le jeu tout en freinant des quatre fers pour ne pas craquer. J'aimais bien Blood Bowl mais trop, vraiment trop, long. J'ai toujours apprécié l'univers 40K et le look des Space Marines, mais le changement de système tous les quatre jeudis, la course aux HU et aux codex ont épuisé mon enthousiasme. Alors forcément, je me méfiais. Et puis, dans un club de joueurs que je visite à l'occasion, des fans avaient le matos et proposaient d'essayer. Faudrait voir à pas mourir trop con. Je me suis lancé. Je risquais quoi au fond ? D'aller dès le lendemain dans ma boutique locale pour claquer mon pognon.

Parce que oui, le jeu est bon, fun, rapide, tactique et stratégique en amont du jeu. Pourquoi en amont ? Bien que l'on se tatane à grands coups de dés, les "decks" qui accompagnent nos figs sont le nerf de la guerre. Ces cartes représentent les objectifs pour les points de victoires, et les améliorations/éphémères destinés à renforcer votre stratégie globale. Et c'est à vous de construire vos decks. Un mauvais choix de cartes vous rendra la partie très difficile. Exemple : si vous sélectionnez des objectifs de mouvements avec vos nains qui bougent à deux à l'heure, c'est un peu couillon, ou si vous choisissez des objectifs de tenir des endroits sans bouger avec des Khornes qui ont une def de coquille d'escargot et des mouvements de ouf, c'est que vous aimez le challenge ou le contre-emploi.

Shadespire 01

La bande de Sigmarite vite peinte. Des tankers sachant tanker.

Pour vous faire claquer vos sous, l'éditeur a déjà sorti 4 extensions, et deux vont arriver sous peu. Ensuite ce sera une saison 2 avec probablement une nouvelle boite de base et ses nouveaux terrains, ainsi que de nouveaux peuples. Les figs sont chouettes, le standard actuel de l'éditeur est vraiment haut. Je me suis acheté la base, obligatoire, même si vous n'êtes pas fans des peuples, et les nains. En plus le prix est abordable. 50€ la boite de base et 22 € l'extension qui contient 60 cartes et 3 à 5 figurines. Et puis rien ne vous oblige à tout acheter. En fait, si, un peu... Tout dépend de votre esprit "de compet".

Shadespire 02b

Les Khorneux que j'aime bien jouer. Hyper mobiles et brutaux, mais avec une défense de grenouille anorexique.

   Ce qui m'ammène aux points que j'estime négatifs.

- On construit son deck avec des cartes uniquement jouables par la faction mais aussi des cartes dites génériques. Vous l'avez pigé, il y a des cartes génériques disséminées dans toutes les extensions. Même si la boite des Skavens ne vous dit rien, il est fort à parier que 2 ou 3 cartes génériques iraient vraiment bien dans votre deck, ce qui fait cher la carte si jouer les Skavens vous donne des boutons. Tout de même, notons qu'une extension vous fournit un peuple complet : au final, non seulement vous aurez un deck de tueur, mais aussi de quoi varier les peuples selon vos envies. Sans oublier que la photocopie est votre amie. Si vous êtes un compétiteur, de toute façon vous savez qu'il faudra investir et là au moins, vous aurez tout le matos pour tester et triturer le méta.

- L'initiative d'un autre temps : c'est du pifomètre à chaque tour, vous empêchant d'anticiper quoique ce soit entre deux rounds. Il aurait été élégant, et moderne, de prévoir un système plus contrôlé, avec les points de victoires acquis, le nombre de figs, le nombre de blessures, un dépense de points, quelque chose avec ou dans le deck, etc...

- Les jets critiques comme on en fait plus : vous aurez beau jeter 15 dés, si le seul dé de défense adverse fait un critique (le fameux 6) et vous non, vous l'avez dans l'os à 15 contre 1. Rageant pour ceux qui défient les lois statistiques.

   Oui mais alors, c'est bien ou pas ? Je ne comprends plus... Du calme jeune padawan, je vais synthétiser ce que j'ai trouvé bon.

- Pas de course au build de figouzes. Les peuples sont figés, ce qui est à contre-courant de nos habitudes.

- Les règles sont très claires. Il y a quelques approximations de traductions mais globalement, on ne replonge pas le nez dans le feuillet toutes les 15 mn. C'est bien foutu.

- On prend plaisir tout de suite. Dès la première action, on a compris de quoi il était question et comment fonctionnent nos cartes et nos figs. Ca fait du bien une prise en main aussi facile. Mieux encore, on saisit vite comment tourne la team adverse : fini les prises de tête à lire les tartines de texte des personnages du méchant d'en face, sans y comprendre grand chose.

- On a de vrais choix tactiques et ça commence tôt, dès la désignation du premier joueur et la construction du terrain.

- Le multi-joueur est très fun et marche bien. Alors oui ça braille surtout si vous êtes le sac à points des 2 ou 3 autres méchants de la table, vous allez passer un sale quart d'heure. Bin oui, mais être un sac à points n'est pas une bonne idée à la base.

- 12 activations par joueur et c'est fini ! Oui vous avez bien lu, 12 activations par joueur. 30 mn. Basta. R.A.S. Circulez. C'est violent, rapide. Ça ne chôme pas, et ce n'est pas téléguidé, cf plus haut "on a de vrais choix à faire", parce que justement, chaque action compte vraiment.

- Qui dit GW, dit joueurs par trillions. Autant je peux peiner à trouver du joueur à Eden, Conf, Krosmaster, Malifaux, Briskars, etc.., autant à Shadespire cela devrait être plus simple. Surtout vu l'investissement mineur, à la fois en pognon et en compréhension du jeu.

- Déjà une saison 2 en approche avec, on n'en doute pas, un paquet de nouveaux peuples (hommes-lézards, elfes, gob). J'en salive d'avance.

- Pour qui aime, c'est chouette à peindre avec pas trop de détals superflus. Et puis on sait que lorsque l'on aura peint nos 3; 4 ou 5 figs, on aura la totale. Moralement ça compte !

- J'ai déjà dit qu'on s'éclatait dès la première partie ? Ouais, je radote, l'âge sans doute...

Shadespire 03b

J'ai craqué sur l'extension des nains. Ils sont évidemment lents de base, mais une fois énervés, et avec quelques cartes d'accélération, ils peuvent choper n'importe quoi, si ce n'est pas trop loin quand même. Y'a pas marqué "elfe" sur leur front non plus.

Vous l'aurez compris, je trouve bien plus de points positifs que négatifs même si ceux-ci ne sont pas neutres. Reste à connaître la durée de vie et son intérêt en tournoi (comme ils vont fleurir à court terme, on le saura assez vite). M'enfin, comme dirait Gaston, à ce prix et vu le plaisir immédiat (je l'ai déjà dit non ?), je ne vois aucune raison de s'en priver.

Jones.